Dernière MàJ : 15/11/17

Érythème fessier du nourrisson   L22

 

Éléments clés

  • Représentées  principalement par les dermites d’irritation puis les dermites fongiques ( Candida spp.).

  • Incidence maximale entre 9 et 12 mois.

  • Étiologies des formes secondaires possibles : dermites infectieuses (fongiques, bactériennes), dermites liées à une maladie inflammatoire (psoriasis, dermite séborrhéique, atopique) et dermites liées à une pathologie générale.

 

Prise en charge

Évaluation de la sévérité:

-Atteinte <10% de la surface en contact avec la couche

-Lésions peu inflammatoires (rosées)

-Pas de lésion ulcérée

-Pas de gêne apparente du nourrisson

OUI

 Dermite du siège légère

-Changes fréquents et dès que la couche est souillée

-Utiliser des lingettes sans alcool et sans parfum

-Eviter  les savons et produits parfumés

-Laisser la peau à l'air autant que possible

-Appliquer une pâte à l'oxyde de zinc  (exemples: MITOSYL© ,DELFLAMOL©, OXYPLASTINE©)

Grade C

NON

 Dermite du siège modérée à sévère

-Mesures du traitement de la dermite du siège légère

-Antifongique topique :

CLOTRIMAZOLE crème

2/j 1 semaine 

OU

MICONAZOLE 2%

2/j 1 semaine 

+/-

-HYDROCORTISONE 1%

1 à 2/j 1 semaine maximum

+/-

-É​OSINE 2%

2/j 

Grade A

Grade A

Grade A

Évaluer la réponse au traitement

Succès

-Confirme le diagnostic

-Poursuite des mesures de la dermite du siège légère pour diminuer les récurrences

Échec

-Vérifier la bonne application du traitement

-Considérer une pathologie dermatologique sous-jacente telle qu'un eczéma

-Envisager un autre diagnostic

 

Effets indésirables

Seuls les effets secondaires très fréquents (≥ 1/10) et fréquents (≥ 1/100, < 1/10) sont présents dans cet encadré, pour plus d'informations, cliquez sur le produit concerné.

 

Conseils au patient 

  • Ne pas utiliser de couche lavable.

  • L'utilisation de couches jetables superabsorbantes et perméables à l'air peut prévenir des formes plus sévères de dermatite.

  • Éviter les soins d'hygiène excessifs (multiplication des topiques).

  • Effectuer des changes fréquents (plus de 6 fois par jour).

  • Rassurer les parents et leur rappeler d'être patient pour la guérison des lésion.

  • La dermatite causée par les couches est une affection avec un excellent pronostic qui n'entraîne pas de maladie grave ou de séquelles permanentes.

Sources

1.Borkowski S. Diaper rash care and management. Pediatr Nurs 2004;30:467-470.

2.Arad A, Mimouni D, Ben-Amitai D, Zeharia A, Mimouni M. Efficacy of topical application of eosin compared with zinc oxide paste and corticosteroid cream for diaper dermatitis. Dermatology 1999;199:319-322.

3.De Wet PM, Rode H, van Dyk A, Millar AJ. Perianal candidosis—a comparative study with mupirocin and nystatin. Int J Dermatol 1999;38:618-622.

4.Jaffe GV, Grimshaw JJ. An open trial of clotrimazole plus hydrocortisone cream in the treatment of napkin dermatitis in general practice. Pharmatherapeutica 1985;4:314-318.

5.Concannon P, Gisoldi E, Phillips S, Grossman R. Diaper dermatitis: a therapeutic dilemma. Results of a double-blind placebo controlled trial of miconazolenitrate 0.25%. Pediatr Dermatol 2001;18:149-155.

dermatoclic.com © Copyright 2018. Tous Droits Réservés.