Dernière MàJ : 12/06/18

Acné l70 S96

Éléments clés

  • 3 facteurs interviennent dans la genèse des lésions acnéiques : la séborrhée, la kératinisation infundibulaire et l'inflammation folliculaire.

  • L’augmentation des souches bactériennes résistantes aux antibiotiques impose une limitation de l’utilisation des antibiotiques aux situations où ils sont nécessaires (rapport OMS).

 

Prise en charge

Éliminer une acné secondaire : iatrogène, hydrocarbures aromatiques, huiles minérales et végétales 

Avis endocrinologique si : hirsutisme/troubles du cycle menstruel/acné précoce

AE

GRADE 1 (très légère): 

Pratiquement pas de lésion, rares comédons ouverts ou fermés, dispersés et rares papules.

GRADE 2 (légère): 

Moins de la moitié du visage est atteinte, quelques comédons ouverts ou fermés, et quelques papulo-pustules.

GRADE 3 (moyenne): 

Plus de la moitié de la surface du visage est atteinte. Un nodule peut être présent.

GRADE 4 (sévère): 

Tout le visage est atteint, couvert de nombreuses papulo-pustules, comédons ouverts ou fermés et rares nodules.

GRADE 5 (très sévère):

 Acné très inflammatoire recouvrant le visage avec des nodules.

Traitement d'attaque

PEROXYDE DE BENZOYLE 1/j 3 mois 

OU Rétinoide local:

ADAPALÈNE 0,1% 1/j 3 mois

ou TRÉTINOINE 0,025% ou 0,05 %  1/j 3 mois 

Grade B

Échec à 3 mois

PEROXYDE DE BENZOYLE 1/j 3 mois 

ET Rétinoide local:

ADAPALÈNE 0,1% 1/j 3 mois

ou TRÉTINOINE 0,025% ou 0,05 %  1/j 3 mois 

Grade B

PEROXYDE DE BENZOYLE 1/j 3 mois 

ET Rétinoide local:

ADAPALÈNE 0,1% 1/j 3 mois

ou TRÉTINOINE 0,025% ou 0,05 %  1/j 3 mois 

Grade B

Échec à 3 mois

Intensification du traitement local de première intention (changement de molécule et/ou augmentation du dosage et/ou applications plus fréquentes). 

OU​

Antibiothérapie locale

ET

rétinoïdes locaux (trétinoïne 0,025% ou 0,05% ou adapalène 0,1%) ou acide azélaïque  

​OU

Traitement antibiotique par voie orale (doxycycline 100 mg/j ou lymécycline 300mg/j)

ET

traitement local associant rétinoïdes locaux (trétinoïne 0,025% ou 0,05% ou adapalène 0,1%)

+

peroxyde de benzoyle

AE

AE

Grade B

PEROXYDE DE BENZOYLE 1/j 3 mois 

ET Rétinoide local:

ADAPALÈNE 0,1% 1/j 3 mois

ou TRÉTINOINE 0,025% ou 0,05 %  1/j 3 mois 

OU

Grade B

Antibiotique par voie orale (doxycycline 100 mg/j ou lymécycline 300mg/j)

ET

traitement local associant rétinoïdes locaux (trétinoïne 0,025% ou 0,05% ou adapalène 0,1%)

+

peroxyde de benzoyle

Grade B

Échec à 3 mois

 

 

ISOTRÉTINOINE 

(au moins 0,5 mg/kg/jour en attaque et jusqu’à une dose cumulée comprise entre 120 et 150 mg/kg) 

Grade A

Traitement antibiotique par voie orale (doxycycline 100 mg/j ou lymécycline 300mg/j)

ET

traitement local associant rétinoïdes locaux (trétinoïne 0,025% ou 0,05% ou adapalène 0,1%)

+

peroxyde de benzoyle

 

 

Un traitement par isotrétinoine orale pourra être débuté avant 3 mois en cas d'échec du traitement de première intention en cas de risque cicatriciel important ou en cas de récidive rapide

Grade B

ISOTRÉTINOINE 

(au moins 0,5 mg/kg/jour en attaque et jusqu’à une dose cumulée comprise entre 120 et 150 mg/kg) 

Grade A

Échec à 3 mois

 

 

ISOTRÉTINOINE 

(au moins 0,5 mg/kg/jour en attaque et jusqu’à une dose cumulée comprise entre 120 et 150 mg/kg) 

Grade A

Traitement d'entretien

ADAPALÈNE 0,1% 1/j ou 1j/2

OU

ADAPALÈNE 0,1% 1/j

+

PEROXYDE DE BENZOYLE 2,5% 1/j

Grade B

 

N.B. : Chez une femme présentant de l'acné et souhaitant une contraception:

oestroprogestatif de 2ème génération contenant du LEVONORGESTREL 

en 1ère intention

Effets indésirables

Seuls les effets secondaires très fréquents (≥ 1/10) et fréquents (≥ 1/100, < 1/10) sont présents dans cet encadré, pour plus d'informations, cliquez sur le produit concerné.

ADAPALÈNE:

-Locaux : irritationcutanée réversible 

ACIDE AZÉLAIQUE:

-Locaux : brûlure, douleur et prurit, rash, paresthésie, sécheresse et œdème

DOXYCYCLINE:

-Locaux : photosensibilité

ISOTRÉTINOINE: Prescription initiale réservée au dermatologue, risque tératogène, recommandations associées à sa prescription ici

-ORL : épistaxis, sécheresse nasale, rhinopharyngite

-Hématologique : anémie, augmentation de la vitesse de sédimentation, thrombopénie, thrombocytémie, neutropénie

-Neurologiques : céphalées

-Ophtalomogiques : blépharite, conjonctivite, sécheresse oculaire, irritation oculaire

-Hépatiques : élévation des transaminases

-Rhumatologiques:  arthralgies, myalgies, douleurs dorsales 

-Endocrinologiques : élévation des triglycérides sanguins, diminution des HDL circulantes, élévation du cholestérol sanguin, élévation de la glycémie

LYMECYCLINE:   

-Digestifs : nausées

-Neurologiques : céphalées

PÉROXYDE DE BENZOYLE

(risque de décoloration des vêtements)

TRÉTINOINE

-Locaux : irritation cutanée réversible

 

Conseils au patient 

  • Le patient sera informé : 

     -du caractère suspensif du traitement et de la nécessité d’un traitement d’entretien local aussi longtemps que nécessaire,                                 -du délai de quelques semaines voire 2 à 3 mois nécessaires à l’obtention d’une amélioration,                                                                                 -de la nécessité de la régularité des applications,                                                                                                                                                                   -des effets irritants fréquents des traitements locaux et des mesures à prendre pour les prévenir et les prendre en charge (espacer les          applications en début de traitement et utiliser une crème hydratante quotidienne)

  • Les préférences du patient devront être prises en compte pour augmenter l’adhésion au traitement.(Accord d’experts)

  • L’utilisation d’un produit de toilette doux est recommandée (par exemple : produit respectant le PH de la peau, SYNDET) afin de ne pas aggraver les effets irritants de certains traitements (Accord d’experts). Les produits alcoolisés ou antiseptiques sont déconseillés car inefficaces et irritants et/ou sensibilisants. (Accord d’experts)

  • L’application d’une crème hydratante le matin est recommandée si nécessaire afin d’améliorer la tolérance des traitements anti-acnéiques. (Grade C)

  • Appliquer les traitements locaux le soir.

  • Une photoprotection est recommandée en cas d’exposition solaire. (Accord d’experts)

  • Il n’y a pas lieu de recommander une modification de l’alimentation dans l’objectif d’améliorer l’acné. (Grade C)

  • En l’absence de besoin contraceptif, il n’est pas recommandé de prescrire un oestroprogestatif dans l’objectif de traiter l’acné. (Grade A)

  • Ne pas presser les comédons.

Sources

​1. Recommandations de bonne pratique "Traitement de l'acné par voie locale et générale", SFD, 10 juin 2015.

2.CEDEF. Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique. Ann Dermatol Venereol. 2018

 

dermatoclic.com © Copyright 2018. Tous Droits Réservés.