Dernière MàJ : 23/05/18

Dermatite séborrhéique L219 S86

 
  • Dermatose inflammatoire chronique et récidivante, fréquente, atteint avec prédilection les zones riches en glandes sébacées.

  • Se caractérise par des lésions érythémateuses recouvertes de squames blanches ou jaunâtres.

  • En cas d'inefficacité des shampoings anti-pelliculaires ou atteinte d'emblée sévère, utiliser kétoconazole ou ciclopiroxolamine en application locale.

 

Prise en charge

Éléments clés

Shampoing

  zinc pyrithione,

OU

Shampoing

 piroctone olamine  

OU

Shampoing

sulfure de sélénium

KETOCONAZOLE gel moussant 2%

2 fois/semaine pendant 1 mois puis traitement d'entretien à 1/semaine ou tous les 15 jours

OU

CICLOPIROX OLAMINE shampoing 1,5%

2 fois/semaine pendant 1 mois

puis traitement d'entretien à 1/semaine ou tous les 15 jours

Dermatite séborrhéique du cuir chevelu

Atteinte légère

Atteinte modérée ou sèvère

Dermatite séborrhéique du visage et/ou du tronc

Toilette avec pain surgras, Syndet

ET

KÉTOCONAZOLE 2% gel sachet-dose

2 fois/semaine pendant 1 mois puis traitement d'entretien

OU

CICLOPIROX OLAMINE  crème 1%

2 fois/jour pendant 1 mois

puis traitement d'entretien

+/-

DERMOCORTICOIDE D'ACTIVITÉ MODERÉE

en début de traitement

1 application/ jour si lésions inflammatoires 

Dermatite séborrhéique profuse et/ou résistante

-Sérologie HIV

 -Rechercher un facteur favorisant (syndrome extra-pyramidal, neuroleptique, éthylisme chronique) 

-Discuter un autre diagnostic: sébopsoriasis ; dermatite atopique de la tête et du cou

-Avis dermatologique

 

Effets indésirables

Seuls les effets secondaires très fréquents (≥ 1/10) et fréquents (≥ 1/100, < 1/10) sont présents dans cet encadré, pour plus d'informations, cliquez sur le produit concerné.

CICLOPIROX OLAMINE : 

Locaux : sensation de brûlure, érythème, prurit

KÉTOCONAZOLE 2% :

Locaux : sensation de brûlure, érythème, prurit

 

Conseils au patient 

  • Les causes de la dermatite séborrhéique sont mal connues mais deux facteurs principaux sont incriminés, la séborrhée et la présence de levures du genre Malassezia (chez un individu prédisposé).

  • Il s'agit d'une dermatose chronique et  donc récidivante mais bénigne.

  • La dermatite séborrhéique évolue par poussées fréquentes, avec parfois une aggravation pendant l'hiver et les périodes de stress.

  • Entre les poussées les lésions régressent sans séquelles.

  • Les traitements ne permettent qu'une rémission.

  • La dermatite séborrhéique n'est pas contagieuse.

  • Un shampoing antipelliculaire alterné avec un shampoing doux réduit souvent la gêne.

  • Bien respecter le temps de pose des shampoings et gels.

  • Se laver les mains avant et après chaque application d'un produit.

  • Chez la femme enceinte, éviter les corticoides ainsi que les produits contenant du kétoconazole, sulfure de sélénium ou de l'acide salicylique. 

Sources

1."Dermatite séborrhéique de l'adulte" Thérapeutique dermatologique par LY S., 7 février 2013.


2."Dermatite séborrhéique du cuir chevelu" Info-Patients-Prescrire Octobre 2016.

3."Dermatite séborrhéique chez un adulte" Premiers Choix Prescrire actualisation n°407 juin 2017.

4. Item 109-UE 4 "Dermatoses faciales: acné, rosacée, dermite séborrhéique". Ann Dermatol Venerol 2018.

dermatoclic.com © Copyright 2018. Tous Droits Réservés.