Dernière MàJ : 15/11/17

Pédiculoses  B852

 

Éléments clés

  • Trois parasites exclusifs de l’homme : Pediculus humanus, variétés capitis et corporis et Phtirus pubis.

  • En France, des résistances de poux aux Pyrèthres ont été démontrées.

  • Du fait de l'évolution des résistances, la stratégie thérapeutique des pédiculoses sera appelée à évoluer dans le temps.

  • Pour le traitement local, préférez les formes en lotion (shampooings peu efficaces, crèmes difficiles à appliquer, risque de bronchospasme avec les aérosols chez l'asthmatique).

 

Prise en charge

Pédiculose de tête

Visualisation de lentes/poux sur le cuir chevelu

Pédiculose corporelle:

Visualisation de poux dans les vêtements

Phtiriase pubienne:

Visualisation de poux à la racine des poils

Recherche d'une pédiculose chez les sujets contacts

1) Traitement local:

MALATHION lotion 0,5%

1 application raie par raie, laisser en place 8 heures, répéter à J7

OU

PYRÉTHRINES si:

-Echec du malathion

-Patient <  2 ans

Répéter à J7

2) Décontamination de l'environnement (linge de corps et de la literie)

 

 

-Décontamination de l'environnement (linge de corps et de la literie)

+/-

-Rasage si lentes abondantes

+/-

-Traitement local

1) Traitement local de l'ensemble des zones pileuses du tronc et des cuisses

MALATHION lotion 0,5%

1 application raie par raie, laisser en place 8 heures

OU

PYRÉTHRINES si:

-Echec du malathion

-Patient <  2 ans

2) Décontamination de l'environnement (linge de corps et de la literie)

3) Rasage 

4) Dépistage des MST

Évaluer la réponse au traitement 

Évaluer la réponse au traitement (J7)

 

Si échec, rechercher une cause:

-Incompréhension du traitement (barrière du langage)

-Ignorance ou négligence

-Coût des produits non remboursés par la Sécurité sociale

-Réinfestation : mesures associées non réalisées

-Durée et/ou fréquence insuffisantes des applications

-Application d’une quantité insuffisante du produit

-Utilisation d’une forme galénique inappropriée

-Utilisation d’un produit imparfaitement lenticide

-Acquisition de résistances aux insecticides utilisés

J12

Présence de poux vivants=effet lenticide insuffisant

REPRISE DU TRAITEMENT INITIAL

J2

Présence de poux vivants=résistance

CHANGEMENT DE CLASSE PHARMACOLOGIQUE

Effets indésirables

Seuls les effets secondaires très fréquents (≥ 1/10) et fréquents (≥ 1/100, < 1/10) sont présents dans cet encadré, pour plus d'informations, cliquez sur le produit concerné.

MALATHION lotion 0,5%

PYRÉTHRINES :

-Locaux: irritations locales principalement.

 

Conseils au patient 

  • Le produit, doit être rincé par un shampooing non traitant.

  • Répéter le traitement local à J7 (pour tuer lentes et poux éclos dans l'intervalle). 

  • Les cheveux doivent ensuite être passés au peigne fin pour l’élentage, la qualité du peigne étant fondamentale.

  • Il faut décontaminer les peignes, brosses, bonnets, chapeaux, écharpes, peluches, literie. Cette décontamination est faite avec un insecticide de contact ou par un simple lavage à 50 °C en machine .

  • Il n’est pas nécessaire de traiter toute la famille comme au cours de la gale.

  • L’éviction scolaire n’est pas obligatoire (sauf en cas d’impétiginisation associée). En revanche, il faut prévenir le directeur de l’école et le médecin scolaire pour assurer un dépistage de l’ensemble des élèves. Les parents devront alors être avertis et informés des moyens de traitement à appliquer d’emblée, afin de rompre la chaîne de contamination.

AE

Sources

1.Recommandations du conseil supérieur d'hygiène publique de France, avis de la section des maladies transmissibles. 
Conduite à tenir devant un sujet atteint de pédiculose du cuir chevelu. Ann Dermatol Venereol, 2004, 131 : 1122-1124.

 

2.Abramowicz M. 
Malathion for treatment of head lice. Med Lett Drugs Ther, 1999, 41 : 73-74.

 

3.Chosidow O. 
Scabies and pediculosis. Lancet, 2000, 355 : 819-826.

 

4.Chosidow O, Chastang C, Brue C et al. 
Controlled study of d-phenothrin and malathion lotions for Pediculus humanus var capitis-infested schoolchildren. Lancet, 1994, 344 : 1724-1727.

5.Downs AM, Stafford KA, Harvey I, Coles G. 
Evidence for double resistance to permethrin and malathion in head lice. Br J Dermatol, 1999, 41 : 508-511. 

6.Birtwistle S. 
Pediculus humanus capitis in schoolchildren. Lancet, 1995, 345 : 731.

7.Dawes M, Hicks NR, Flemminger M et al. 
Evidence-based case report : treatment for head lice. Br Med J, 1999, 318 : 385-386.

dermatoclic.com © Copyright 2018. Tous Droits Réservés.