Teigne du cuir chevelu  B35

 

Dernière MàJ : 08/07/21

Éléments clés

  • Infection des follicules pileux du cuir chevelu et de la peau environnante par des dermatophytes, champignons microscopiques cosmopolites ayant une affinité particulière pour la kératine, principalement du genre Trichophyton (T.) et Microsporum (M.).

 

Prise en charge

Teigne tondante:

Grandes plaques d'alopécie (> 2 cm)

M. canis 

M. langeronii

 

Fluorescence verte-jaune à la lampe de Wood

Petites plaques d'alopécie (quelques millimètres)

T. soudanense 

T. violaceum 

T. gourvilii 

T. tonsurans 

 

Pas de fluorescence à la lampe de Wood

Teigne suppurrée:

 

Kérions (quelques centimètres)

 

T. mentagrophytes 

T. verrucosum 

M. gypseum 

Pas de fluorescence à la lampe de Wood

Teigne favique:

Godet favique (croûtelle jaunâtre, friable, centrée par le cheveu ,quelques millimètres)

T. schoenleinii 

 

 

 

 

Fluorescence vert foncé à la lampe de Wood

Confirmer par prélèvement mycologique (examen direct et culture) 

Traitement local et par voie générale
Préférez un traitement local seul en cas de grossesse, allaitement et avant 1 an chez le nourrisson
Prise  en charge hospitalière pour les enfants de moins de 10kg

Traitement probabiliste ou Trichophyton

Microsporum

TERBINAFINE pendant 4 semaines, 1 cp/jour au repas
10 à 20 kg : 62,5 mg/j
20 à 40 kg : 125 mg/j
> 40 kg : 250 mg/j
 +
TOLNAFATE 1 à 2 gouttes, 2 fois par jour
OU
ÉCONAZOLE 1% 2/j 
OU
KÉTOCONAZOLE 2% 2 shampooings/s

+
Mesures associées

ITRACONAZOLE pendant 6 semaines, 1 cp/jour au repas
10 à 20 kg :  50 mg/j
≥ 20kg : 100 mg/j
 
+
TOLNAFATE 
1 à 2 gouttes, 2 fois par jour
OU
ÉCONAZOLE 1% 2/j 
OU
KÉTOCONAZOLE 2% 2 shampooings/s
+
Mesures associées

Contrôle clinique et biologique à 4 semaines

Amélioration/guérison

Absence d'amélioration/aggravation

-Trichophyton : arrêt Terbinafine

-Microsporum : poursuite Terbinafine 2 semaines OU switch Itraconazole 2 semaines

-Diagnostic différentiel ?

-Observance ?

-Résistance ?

-Consultation spécialisée ?

 

Effets indésirables

Seuls les effets secondaires très fréquents (≥ 1/10) et fréquents (≥ 1/100, < 1/10) sont présents dans cet encadré, pour plus d'informations, cliquez sur le produit concerné.

Préférez un traitement local seul en cas de grossesse, allaitement et avant 1 an chez le nourrisson
TERBINAFINE : 

-Cutanés: éruptions de boutons, urticaire sans gravité

-Digestifs: douleurs ou gêne abdominales, diminution de l’appétit, difficultés de digestion, nausées, diarrhées, une perte totale ou partielle du goût, ce trouble disparaissant habituellement en quelques semaines après l’arrêt du traitement

-Généraux: asthénie, dépression

-Neurologiques: céphalées. étourdissements

-Ophtalmologiques:  vision floue  et baisse de l'acuité visuelle

-Rhumatologiques: arthralgies, myalgies
ITRACONAZOLE : 

-Digestifs: douleurs abdominales, nausées

-Neurologiques: céphalées
ÉCONAZOLE 1%
KÉTOCONAZOLE 2%
TOLNAFATE lotion

 

Conseils au patient 

  • La prévention des réinfestations passe par un nettoyage minutieux de l'environnement des patients : vêtements, coiffures, sièges, coussins, oreillers. Une poudre antifongique peut être utilisée pour désinfecter les objets non lavables. Tous les objets de toilette et de coiffure (peignes, barrettes, brosses à cheveux, casquettes, foulards) doivent être désinfectés.

  • Couper les cheveux courts (si possible) mais sans les raser.

  • Si l'agent fongique est anthropophile, toute la famille doit être examinée et tous les membres atteints traités simultanément ; il en est de même pour les élèves atteints dans une classe (cas rare). Il est indispensable de dépister et de traiter par un shampooing antifongique les porteurs sains et de rechercher un onyxis des mains, qui, chez un adulte, peut être à l'origine d'une contamination par un Trichophyton.

  • Si l'agent est zoophile, l'animal doit être traité (l'absence de lésions évidentes du pelage de l'animal ne doit pas faire éliminer un portage du champignon, qui peut être isolé par un prélèvement mycologique).

  • L'arrêté du 3 mai 1989 stipule que l'enfant doit faire l'objet d'une éviction scolaire jusqu'à présentation d'un certificat attestant qu'un examen microscopique a montré la disparition de l'agent pathogène. 

Sources

1.Elewski BE Treatment of tinea capitis : beyond griseofulvin. J Am Acad Dermatol, 1999, 40 : S27-S30.
2.Feuilhade De Chauvin M. Les teignes. Impact Médecin Hebdo, 1996, 329 : VI-VIII.
3.Higgins EM, Fuller LC, Smith CH. Guidelines for the management of tinea capitis. British Association of Dermatologists. Br J Dermatol 2000;143:53-58.
4.Gonzalez U, Seaton T, Bergus G, Jacobson J, Martinez-Monzon C. Systemic antifungal therapy for tinea capitis in children (Cochrane Review).. The Cochrane Library 2012 Issue 8.. Ed. . Chichester, UK: John Wiley and Sons.
6.Société Française de Dermatologie consulté le 08/07/2021, https://www.sfdermato.org/site/centre-de-preuves-en-dermatologie.html#hot-topics

dermatoclic.com © Copyright 2018. Tous Droits Réservés.