Dernière MàJ : 15/11/17

 

Verrues (patient immunocompétent) B07 S03

Éléments clés

  • Tumeurs cutanées bénignes dont la prolifération est induite par le Papillomavirus humain.

  • Sans traitement, la moitié des verrues disparaissent d'elles-mêmes en moins d'un an. Sans douleur ou complication, l'abstention thérapeutique doit être envisagée.

  • Si le patient souhaite un traitement, les topiques à base d'acide salicylique sont la solution la moins iatrogène et la moins coûteuse.

  • La cryothérapie est aussi efficace que l'acide salicylique et peut être utilisée en seconde intention.

  • Éviter l'acide salicylique pour les patients atteints de diabète, artériopathies ou neuropathies.

 

Grade A

Grade A

Prise en charge

Rechercher une immunodépression en cas de forme profuse

Verrues en zone cornée

Verrues vulgaires des mains ou des pieds

Verrues planes du visage

Verrues péri-unguéales

Verrues anciennes avec troubles fonctionnels ou douleur

-Abstention 

OU

-Acide salicylique 50%

1 application par jour 1 à 2 mois.

OU

-Azote liquide

-Abstention 

OU

-Acide salicylique 50%

1 application par jour 1 à 2 mois.

OU

-Azote liquide

-Abstention 

OU

-Acide salicylique 15%

1 application par jour 1 à 2 mois.

OU

-Azote liquide

-Abstention 

OU

-Trétinoine 5%

1  à  2 applications par jour 1.

OU

-Azote liquide, simple givrage

-Abstention 

OU

-Acide salicylique 15%

1 application par jour 1 à 2 mois.

-Décapage simple

OU

-Acide salicylique 15%

1 application par jour 1 à 2 mois.

OU

-Laser CO2

OU

-Chimiothérapie intralésionnelle

 

Réévaluation à 2 mois

Effets indésirables

Seuls les effets secondaires très fréquents (≥ 1/10) et fréquents (≥ 1/100, < 1/10) sont présents dans cet encadré, pour plus d'informations, cliquez sur le produit concerné.

ACIDE SALICYLIQUE : 

-Locaux: irritation de la peau en cas d'application sur la peau saine, risque de phénomène d'irritation local et de sensation de brûlure

TRÉTINOINE

 

Conseils au patient 

  • Sans traitement, la moitié des verrues disparaissent d'elles-mêmes en moins d'un an.

  • Les traitements destructeurs peuvent entraîner des complications : nécroses, des surinfections et des cicatrices.

  • La peau ou les structures, comme l’ongle, périphériques à la verrue doivent être protégées avec un vernis à ongles ou un vernis proposé à cet effet.

  • La transmission entre les individus s'effectue le plus souvent par contact cutané direct, favorisée par des effractions épidermiques ou un dessèchement de la peau.

  • Se laver régulièrement et soigneusement les zones traitées, en particulier les mains, après ablation des lésions.

  • Eviter d'écorcher ou de gratter des verrues afin de limiter les risques de propagation du virus et de contamination des zones voisines de la lésion initiale.

  • Bien se sécher les pieds en sortant de la piscine. L'intérêt du port de chaussures en plastique n'a pas été démontré.

  • Il est inutile d'isoler la vaisselle ou le linge d'un enfant porteur de verrues.

Sources

1.Sterling JC, Gibbs S, Haque Hussain SS, Mohd Mustapa MF, Handfield-Jones SE. British Association of Dermatologists' guidelines for the management of cutaneous warts 2014. Br J Dermatol 2014;171:696–712.

2.Kwok CS, Gibbs S, Bennett C, Holland R, Abbott R. Topical treatments for cutaneous warts. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD001781. DOI: 10.1002/14651858.CD001781.pub3.

 

3."Verrues: guérison spontanée fréquente" revue Prescrire 2011. 31 (338): 931-932.

4."Verrues" Thérapeutique dermatologique par PENSO-ASSATHIANY D, 14 juin 2012

5."Les verrues" Dermato-info.fr, Société Française de Dermatologie.

dermatoclic.com © Copyright 2018. Tous Droits Réservés.